Est-il possible d’organiser un mariage sous covid ?

Nous sommes bien loin des saisons estivales où les mariages étaient roi. Désormais, le secteur est affecté, au plus haut point depuis ces deux ans, de crise Covid. En effet, lorsque l’on parle d’organisation mariage, des protocoles sanitaires étaient mis en place et l’instauration du pass sanitaire oblige dorénavant certaines cérémonies à adopter de nouvelles règles. Faisons le tour pour savoir si organisation mariage avec covid est possible ?

La loi sur l’utilisation des pass sanitaire

La loi stipule que vous êtes dans l’obligation de vous munir d’un passe sanitaire si vous louez un établissement pour un mariage. La restriction met en cause l’utilisation des salles fermées comme une salle de fête, un chapiteau, un restaurant, un château, etc. Par contre, le pass sanitaire n’est pas obligatoire si la cérémonie est organisée dans un cadre privé. Le pass sanitaire n’est applicable que pour accéder à certains lieux publics jusqu’au 31 juillet 2022. Depuis le 30 juin, les couples peuvent célébrer leur union dans la mairie sans limiter le nombre de leurs invités, car la jauge qui a été mise en place n’est plus en vigueur en France. En revanche, le pass sanitaire est pour le moment exigé dans certains lieux de culture et de loisirs, ainsi que dans les restaurants, bars qui accueillent plus de 50 personnes.

Les contrôles sanitaires lors de la réception

Lors de l’heureux événement, le contrôle sanitaire est sous la responsabilité des organisateurs de la réception. Les mariés sont donc les plus habilités à faciliter la procédure du contrôle. Sur ce, il est profitable de demander, au préalable, le justificatif des invités pour que seuls les tests PCR de dernière minute soient vérifiés le jour de la réception. Il est aussi possible de déléguer la tâche à une tierce personne dans le cas où la personne est le gérant du lieu. Un accord entre les deux parties est conclu afin que ce soit ce dernier qui effectue le contrôle du pass sanitaire

Protocole sanitaire pour le repas de mariage

Depuis le 30 juin, les mariages peuvent être organisés sans restriction en intérieur et en extérieur, si le respect des gestes barrière ainsi que les règles de distanciation sont appliqués. Si le port du masque est obligatoire en intérieur, elle ne l’est pas en extérieur, sauf si les distances minimales des barrières ne peuvent pas être respectées. Le dernier protocole sanitaire pour l’organisation des mariages datait du 11 juin et avait précisé que « le masque peut être enlevé uniquement au moment du service du premier plat et lors des prestations au micro et en respectant une distanciation physique d’au moins un mètre ». Enfin, les buffets et les cocktails ainsi que l’utilisation de la piste de danse entre les repas sont autorisés. Vous aurez aussi la joie de goûter à nouveau au Garden party et autres apéro festifs en terrasse. Faites cependant attention, si vous invitez plus de 50 personnes, car si vous organisez un repas dans un restaurant, vous avez l’obligation de rappeler à vos convives que l’utilisation du pass sanitaire est obligatoire pour les personnes de plus de 12 ans.

Louer une salle pour le mariage

Depuis le 19 mai, les lieux de réception sont de nouveau ouverts. Parmi les lieux concernés par cette réouverture, il y a les ERP de type L. Il s’agit entre autres des salles de réunion, des salles de spectacle, des salles de conférence, des salles de projection ainsi que des salles polyvalentes d’une superficie supérieure à 1200 m2. Il est à noter que les chapiteaux, qui étaient juste à présent considérés comme des espaces intérieurs, sont dorénavant considérés comme des lieux extérieurs. Cela signifie que vous avez maintenant la possibilité d’y organiser un dîner. Enfin, depuis ce 30 juin, l’organisation d’un mariage dans un espace public n’est plus limitée, mais l’utilisation d’un pass sanitaire est exigée.

L’utilisation des passes sanitaires

Vous êtes le futur marié ou la future mariée, et le jour de votre mariage approche, mais à cause de la pandémie, l’organisation s’annonce difficile ? Heureusement pour vous, l’utilisation du pass sanitaire va libérer des opportunités pour faciliter l’organisation.

Le pass sanitaire dans un lieu de culte

Les lieux de culte requièrent l’utilisation du pass sanitaire, mais uniquement pour les événements présentant des caractères non culturels. Par conséquent, si les règles sanitaires sont respectées, vous avez la possibilité de vous marier dans un lieu de culte entouré de vos proches sans utiliser de pass. Que ce soit à l’église, dans une mosquée ou à la synagogue, ces lieux de culte bénéficient d’une protection constitutionnelle et ne sont pas concernés par l’obligation du pass sanitaire.

Le pass sanitaire à la mairie

Bien que la mairie soit aussi un lieu qui accueille du public, elle bénéficie de la même protection que celle des lieux cultes. Elle n’est pas concernée par l’obligation du pass sanitaire à cause d’une loi constitutionnelle. Le ministère de l’Intérieur a proclamé publiquement que dans les respects des gestes barrière, les mariages civils peuvent s’y dérouler sans restriction.

Le respect des gestes barrières

Un décret a bien évidemment allégé le protocole sanitaire sur le port du masque en contrepartie de l’utilisation du pass sanitaire. Cependant, les mariages ne sont pas concernés par cette loi restrictive. Si, le port du masque est obligatoire en intérieur, il ne l’est pas en extérieur, sauf si les distances minimales de sécurité ne peuvent pas être respectées. Le protocole sanitaire du 11 juin 2021 reste strict sur le sujet. En effet, les seuls moments où les convives pourront enlever leur masque sont pendant le service du premier plat et lors des prestations au micro. Sans oublier le respect des distanciations physiques d’au moins un mètre.